37ème édition Salon International de la Caricature, du Dessin de Presse et d'humour

Le Salon est ouvert du samedi 29 septembre au dimanche 7 octobre de 9h à 19h. Entrée 6 €

affiche

 

A la Une :
- Exposition BOLIGAN (Mexique), lauréat du Grand Prix de l'Humour Vache 2017 et dessinateur de l'affiche du salon 2018

- Exposition QUINO

Quino, de son vrai nom Joaquín Salvador Lavado Tejón, né le 17 juillet 1932 à Mendoza en Argentine, est un scénariste et dessinateur de bande dessinée argentin. Auteur de dessins d'humour, il est essentiellement connu pour avoir créé le personnage satirique de Mafalda, une petite fille brune mise en scène dans des comic strips.

- Les expositions collectives de prestige:

- « Au bout du crayon, les droits des femmes : Caricatures, dessins de presse et liberté d’expression. » voyagera dans toute la France, mais aussi en Europe et dans tous les pays du monde qui l’accueilleront.
L'exposition est bilingue Français / Anglais. Elle est constituée de 27 kakemonos en tissus de 1 mètre de large sur 2 mètres de haut, portant chacun sur une thématique : droit de vote, droit à l’éducation, droit à l’avortement… et est accompagnée d'un diaporama en boucle qui présente un dessin de l'ensemble des 268 caricaturistes participants.

- "Tous migrants", exposition proposée par Cartooning for Peace. Elle retrace le parcours complexe des migrants à travers des dessins de presse du monde entier. Des raisons du départ au processus d'intégration dans un nouveau pays, en passant par les obstacles rencontrés durant leur voyage, les dessinateurs analysent en quelques traits cet enjeu majeur pour nos sociétés. Leurs coups de crayon cassent les préjugés, dénoncent le rejet de l'étranger et montrent l'apport et la richesse de la diversité.

-" 125 ans de l'Alliance Française de Buenos-Aires" , exposition en collaboration avec France Cartoons et l'Alliance Française de Buenos AiresAmitiéfranco-argentine pour un échange culturel entre les deux pays
Les travaux ont été exposés durant le mois de mars 2018 au centre Fortabat/Palermo de l’Alliance Française de Buenos Aires. Ambiances tango, football, Maradona, Papa Francesco, Che Guevara et Quino, le vernissage a eu lieu à Buenos-Aires début mars, on pourra la voir à Bastogne en juin et à Saint-Just en octobre, un catalogue sera publié.

 - "Dessine-moi un Macron", exposition en collaboration avec la Maison du dessin de presse de Morges en Suisse.
S’il vous plaît... dessine-moi un Macron! Pour sa nouvelle exposition, la Maison du Dessin de Presse à Morges s'intéresse au processus de caricature lorsqu’un nouveau personnage apparaît dans l'actualité. Ce fut le cas d'Emmanuel Macron quand il est devenu président de la République en mai 2017.
Comment déterminer le meilleur angle pour le dessiner ? Quel défaut accentuer ? Quels traits souligner ? La réponse – ou plutôt les réponses – sont exposées cet été à Morges : à travers une centaine d’œuvres, 60 dessinateurs européens vous proposent leur vision du chef d’État français

- A l'international :

- Exposition Kurtu (Allemagne) : lauréat du Crayon de Porcelaine 2017 "Presse Internationale"
Valeriu est né en 1956 dans la ville d'Ungeny, à la frontière roumaine moldave.
Il a fréquenté l'école d'art de Kischinev et a ensuite étudié au Collège de la cinématographie (WGK) du département d'animation de Moscou, où il a été diplômé en 1982.
En 1986, il devient membre de la FECO (Federation of Cartoonists Organization). Il a terminé en 1987 ses 2 ans d'école de réalisation et de scénario à Moscou.
En tant qu'auteur et réalisateur, il a tourné sept films d'animation. Parallèlement, il publie des caricatures dans de grands magazines et des caricatures comme Krokodil (Russie), Eulenspiegel (Allemagne), Urzika, Rebus, Romania Libera (Roumanie) et dans son pays d'origine, la Moldavie, dans la revue Ciparusch.

En 1990, il a rejoint un collectif artistique en URSS et en Moldavie et, en 1994, il devient membre de l'Association des journalistes de Moldavie.
En 1994, alors qu'il est déjà un artiste reconnu, il déménage avec sa famille à Berlin. De 2003 à 2016, il dirige sa propre galerie Kurtukunst avec sa femme, qui est aussi une artiste.
Il a réalisé de nombreuses publications pour des expositions, pour les journaux et magazines d'Allemagne (Bild am Sontag, ami de jardin, Stiftung Warentes partenaires, Europa Express, contact, East Express, Nouvelle Allemagne).
Il conçoit des motifs pour United Buddy Bears.
Il reçoit plus de 100 récompenses, médailles et récompenses lors de compétitions de caricatures dans le monde entier. Dont 20 premiers prix.
Depuis 2010, il organise et dirige le "Concours international de dessin animé de Berlin" et en 2016, il est nommé Artiste honoraire de la République de Moldavie

- NORBERTO LOMBARDI, Lombar"RecoRiendo Paris" :

Norberto Luis Lombardi, est né à Campana, en Argentine, le 5 juillet 1939.

Il a commencé sa trajectoire professionnelle en 1958 en publiant des bandes dessinées dans la revue Apache, entre autres Plus tard, en tant qu’ humoriste graphique, il a publié dans des revues de son pays, d’Italie, d’Espagne et du Chili.

Loco Lindo, Afanancio, Tio Landrú, La hipotenusa, JokerCrucigrama, Media Suela, sont quelques revues de son pays, entre autres, dans lesquelles il a publié. Editorial Pléyades et Ediciones B, en Espagne. Cino del Lucca, Media Presse, Editorial Rizzoli, Sepis et La Settimana Enigmística en Italie.

Il crée la bande dessinéeAuro pour la revue Yo prélablement appelée El Gato con Botas (Le Chat Botté) dans la revue Tío Landrú.

Il réalise les bandes dessinées humoristiques El Profesor Piantov et El Idiota Biónico, publiées dans son pays.

Il publie encore en Argentine, un petit recueil de ses travaux sous le nom de Lo mejor de Lombar (Le Meilleur de Lombar). Plus tard, il publie El otro arco iris (L’autre arc-en-ciel) et Reímos pese a todo (Rions malgré tout).

- expo "Guns" avec les dessinateurs américains et étrangers appartenant au Cartoon Cagle Inc : Pat Bagley, Nate Beeler,Daryl Cagle Jeff Koterba Gary McCoy,Rick McKee, Steve Sack, Ed Wexler, Chris Weyant et Adam Zyglis

- Exposition Ross Thomson, dessinateur britannique
A fait ses études au collège d'art d'Edinboug et a obtenu un D.A (Diplôme d'Art) en graphisme. Puis a été pendant 7 ans directeur artistique dans différentes agences de publicité londoniennes. A été un caricaturiste indépendant pendant plus de 30 ans et son travail a été publié dans Punch, le Reader's Digest, Private Eye, le groupe de Playboy, London Times, etc...

- " Retour de la guerre froide" avec Poutine, Trump, Kim Jong Un et tous les autres, exposition collective de dessinateurs danois : Bob Katzenelson, Stine Spedsberg, Kamilla Wichmann, Erik Petri, Jon Skræntskov et Lars Refn

Coup de projecteurs :

- Kazanewsky, dessinateur ukrainien : "Un monde absurde"

Les œuvres d'art du caricaturiste ukrainien Vladimir Kazanevsky ont été créées au cours des différentes années. L'auteur s'est engagé professionnellement dans l'art de la bande dessinée pendant plus de quarante ans. Ses travaux ont reçu plus de quatre cents prix lors de compétitions internationales et de festivals dans 51 pays. Des expositions personnelles de dessins de Vladimir Kazanevsky ont eu lieu en Belgique, au Japon, en Roumanie, aux États-Unis, en France, en Iran, en Serbie, en Pologne, en Slovaquie et en Ukraine. Les caricatures sociales et politiques de l'artiste ont été publiées dans de prestigieux journaux, tels que les magazines "Sine Mensuel", "Courrier International" (France), "Nebelspalter" (Suisse), "Witty World" (USA), Eulenspiegel "(Allemagne), dans les journaux "Ouest-France", "Yomiuri Shimbun" (Japon), "Izvestiya" (Russie), "Kiev Post" (Ukraine) et autres.
Six romans graphiques de Vladimir, par exemple "Têtes", "Révélation de l'ancien Cupidon", "Neck" ont été publiés en Ukraine, en Suisse, en Belgique et en Chine.
L'auteur aime l'art de la bande dessinée, a donné des conférences dans des universités et des conférences internationales sur l'humour. Son livre par Vladimir Kazanevsky "Art of Modern Cartoon" publié en Ukraine

- "La paix en Corée", exposition proposée par l'Association des dessinateurs de presse de la Corée
Il est vrai que le risque de la guerre en Corée était réel depuis quelques années à la suite de la série de tir de missiles intercontinentaux de Pyungyang. Alors que la tension croissait sans cesse entre les États-Unis et la Corée du Nord, la perspective d'un conflit armé imminent refaisait surface, tant le président américain et son homologue Kim Jong-un apparaissent imprévisibles.

Tout a changé depuis la participation du Nord aux Jeux Olympique d’hiver qui s’est passé au Sud. Les Présidents des deux Corée se sont rencontrés à la frontière. L’approchement des deux Corée est suivie de la rencontre historique entre Kim Jonn-Un et Donald Trump. La Corée est entrée dans une phase de paix grâce à cette rencontre.

Les dessinateurs de la Corée veulent immortaliser cette scène de paix en Corée. Ils veulent transmettre leur esprit pacifiste à travers cette exposition. C’est ainsi que les dessinateurs nous exposent la situation de paix en Corée afin de nous rassurer et d’effacer toutes idées belliqueuses des deux Corée.

Cette idée sera accompagnée d’une trentaine de dessin montrant les dirigeants des deux Corée et des Etats-Unis lors de leur rencontre.

Carte blanche à ...

- "Tous présidents... ou presque", petite anthologie de chefs d'états de Daullé :
Qu'il s'agisse de la FRANCE ou des ÉTATS UNIS, de la RUSSIE ou de CUBA, de la CHINE ou de la CORÉE DU NORD, l'histoire n'est pas toujours la même mais le droit de rire d'un chef d'État par la caricature reste un grand moment de liberté qui ne doit pas disparaître.
116 dessins dont 76 Chefs d'État, 4 Présidents d'institutions internationales 6 « Premières Dames » et 20 candidats n'ayant pas été élus.

- BRITO " Lorsque je dessine, je fais de la politique"
Né en 1943 à Lisbonne par hasard et puis à Paris en 1963 par nécessité politico-militaire. Études de commerce à Lisbonne, licence de sociologie à Paris et formation artistique nulle part. Multiples boulots alimentaires de 1957 à 1979  et dessinateur de presse depuis 1980.
Premier dessin imprimé en 1970 dans Rouge et puis de nombreuses collaborations dans des publications plutôt à gauche et surtout pas à droite. Pigiste régulier au quotidien Le Monde de 1983 à 2011 et salarié à l’hebdomadaire satirique Le Canard enchaîné de 1987 à 2012.

- Delambre : "C'est au pied du mur qu'on voit le Macron"

Delambre est né à Liévin, c’est un vrai Ch’ti  (personne n’est parfait, mais il l’a échappé belge !).

Il a été prof et maître-nageur avant de barboter au « Canard enchaîné » qui l’a pris sous son aile,  il y a plus de 30 ans.

Il collabore aussi, entre autres, à Psikopat, le Journal de la Corse (JDC)...

Il est le fondateur du FLNC (Front de Libération National du Ch'ti).
Auteur de nouvelles, poèmes, il a publié aussi de nombreux livres pour enfants.
Il vit sur la côte d'Opale où il a installé son atelier de peinture et de sculpture, en pleine nature.


- Héran : "Macron m'a tuer"

Auteur de BD et dessinateur de presse, il a commencé sa carrière en 1981 dans le mythique PILOTEen illustrant des textes de… Pierre Desproges. On pourrait trouver pire.
Côté dessin de presse, c’est au milieu des années 80 que tout commence. D’abord à
L’EXPRESS, puis au CANARD ENCHAÎNÉet à L’ÉVÉNEMENT DUJEUDI. En 1991, il sévira, aux côtés de CABU, à LAGROSSE BERTHA, prémices de l’actuel CHARLIE HEBDO. On le verra aussi dans PHOSPHORE, LEMONDE DE L’ÉDUCATIONet quelques autres.
Cette activité de dessinateur de presse lui vaudra par deux fois le
2ème prix de l’Humour Vache au Salon International de Dessin de Presse de St Just Le Martel (1990 et 1992).
En avril 2018, il revient au dessin de presse avec le livre « Macron m’a tuer » aux éditions « Un point c’est tout » En attendant la suite…

 - La collection "Les Iconovores", dédiée aux dessinateurs de presse. En mettant en scène et en dévoilant le parcours de ces artistes du quotidien, la collection réaffirme que, dans un monde bousculé, la liberté d'expression est une nécessité. Cette collection a été créée, en octobre 2014 par Didier Levallois et Virginia Ennor. Après les volumes consacrés à Coco et Pierre Samson, Camille Besse, Loïc Faujour, Pakman, Willem, aujourd'hui, Pascal GROS "morsures et têtes de pioche" et Philippe VUILLEMIN "Beau et méchant !"

"Martelles en têtes :

- Fantasmagories : Agnès Lanchon
Née une certaine « année érotique », Agnès Lanchon en a gardé de menues séquelles visibles à travers ses dessins et bandes dessinées.

Après un diplôme aux Arts Appliqués autour de livres franco-arabes parus en 1997 chez Arléa, après des contributions à la presse (Magazine « Solidays ») et à la com (Qualiconsult), elle dessine sur le « vivre ensemble » via une association de quartier, et sur l'actu dans son blog hebdomadaire à l'Obs puis à Médiapart.
En parallèle elle publie de la bande dessinée, son amour de jeunesse déclenché à la lecture de « Philémon » par Fred à l'école maternelle...

- Catherine BEAUNEZ : " ETRE UNE FEMME, C'EST DU SPORT ! "

Je n'ai jamais été une grande sportive mais la vie d'une femme - faire les courses ( partagées c'est bien ! ), le ménage ( partagé c'est mieux ! ), être belle, le rester, trouver un mec ( féministe si possible ! ), le garder, faire un enfant,être une mère parfaite ( quelle idiotie ! ), trouver du boulot, pas être à la rue, défendre ses droits à la maison, au boulot, en politique, courir après soi et sa santé, vieillir et rester d'attaque,... -, C'EST DU SPORT ! Ca tombe bien, mes dessins sont exposés au gymnase de St Just.
Un secret : rire de soi au quotidien, çà entretient ! "
Catherine Beaunez


- TRAX : "Genre, quel genre ? "Pour Christine Traxeler alias Trax la libération de la femme passe par l’acceptation de sa sexualité, de son appétit sexuel, égaux à celui de l’homme, d’une part, et d’autre part par le courage de relever la tête et de retourner une claque à celui qui vous met une main aux fesses si ça ne vous fait pas rire.

D’abord avocate, Trax,  est aujourd'hui dessinatrice de presse. Elle collabore aux journaux et revues : Le RaviLa DécroissanceZéliumEspoir et à divers sites web militants. Elle anime aussi des ateliers en milieu carcéral ou éducatif. Cette personnalité originale et généreuse qui participe à notre exposition itinérante « Au bout du crayon, les Droits des Femmes » prend ici la parole avec vigueur. Trax délivre quelques vérités crues et réjouissantes, propose des combats efficaces et ne s'en laisse jamais conter.


Clin d'oeil à ...
- 13e Biennale internationale du dessin d'humour 2018 de Jonzac
JONZAC, à mi-chemin entre Cognac et Bordeaux, offre depuis 1994 un cadre historique au Festival Humour & Vigne consacré au dessin d'humour et au patrimoine culturel de la vigne.

Au programme :
-
des expositions avec plus de 500 oeuvres de centaines d'artistes du monde entier
- un salon d'une vingtaine de dessinateurs invités pour échanger, dédicacer et faire des caricatures en direct
- des dégustations, spectacles, musique, danse, repas, l'édition de catalogues, programmes, affiches, étiquettes de cuvées spéciales, etc...

Depuis la 12e édition en 2016, l'équipe d'Humour et Vigne a participé à seize manifestations et une cinquantaine d'ateliers pédagogiques ou visites guidées, partageant sa passion pour l'humour, la tolérance, et la liberté d'expression. Rappelons qu'au cours de ses 23 années d'existence, près de 140 expositions ont été organisées dans une soixantaine de lieux en France, Belgique, Luxembourg, Irlande, Serbie, Maroc et Chine, totalisant en moyenne 100 000 visiteurs par an.

Cette année, 335 dessinateurs de 55 pays ont envoyé 1027 oeuvres dont la moitié a été sélectionnée pour être exposée au Cloître des Carmes à Jonzac.

Expositions historiques :

"Les dessins de la victoire" par Guillaume Doizy. Comment les images de la Victoire (espérée, annoncée comme imminente, incontournable) émergent dès 1914 et comment une fois "la Victoire" advenue en novembre 1918, la prise de conscience de la terrible réalité du conflit empêche que se développe une véritable iconographie de la Victoire.

"Ils ont dessiné pour "la Gueule ouverte" (Jacky Houdré)
Il s’agit du premier journal écologiste important. 314 numéros paraissent de novembre 1972 à mai 1980. D’abord mensuel sous titré le journal qui annonce la fin du monde, deviendra hebdomadaire à partir de 1974. Il a été créé par un dessinateur, chroniqueur de Hara Kiri puis de Charlie hebdo :Pierre Fournier.
Le journal, surtout dans les premières années, fait la part belle aux dessins qui sont l’œuvre de plus de soixante dessinateurs.
L’exposition se propose de montrer des dessins des contributeurs les plus importants et les plus
présents dans La Gueule Ouverte.
     

Expositions jeune public :

- Maria Veronica Ramirez (Argentine)
Maria continue sa carrière avec le personnage de son imaginaire : une petite fille Monstriña qui vit avec son ombre, ou plutôt ses ombres. Elle discute avec elles et toutes deux avancent ensembles dans cette nouvelle vie.
De nombreuses expositions en Argentine à l’étranger se sont déroulées, elle souhaite maintenant faire découvrir son personnage aux Parisiens, qui est encore la capitale de la liberté d’expression dans le monde !

- "Trompe-l'oeil", dessins de Dobritz sur les éléphants
Dobritz, de son vrai nom Jean Dobritz est un dessinateur de presse français, né le 21 septembre1956 à Perpignan. Jean Dobritz a dessiné dans de nombreux journaux français et étrangers. À ce jour, près de 30 000 dessins ont été publiés.Il a travaillé au Figaro depuis 1986.


-
" Les Gastéropotes " de Michel Burdin
Petits gags en strips, dessins ou pages, dont les personnages sont des escargots. Présentation de dessins du quatrième album.

- Hommages :

- Lavergne

Il est né le 21 janvier 1921 et est décédé le 8 août 2008.
Enfant terrible, viré de nombreux lycées, obtient son bac en 1940 et se retrouve à l'Office du travail, employé aux écritures; évite à bien des camarades de partir en Allemagne. A la Libération se met au journalisme puis réalise de très nombreuses caricatures avant de passer au dessin humoristique. Expose aux Humoristes en 1947. Séries de cartes postales, illustre Roméo Carlès.
Des affiches pour le mouvement "Paix et Liberté" dans les années cinquante. Quatre albums depuis "Bourreaux et parents" en 1956.
Considéré comme la grande gueule râleuse de la profession. Depuis ses débuts n'a que très peu varié dans le dessin. Au fil des ans, sa signature s'orne d'autant d'oiseaux qu'il a de femmes et d'enfants

- Jac Faure

Jacques Faure, c'est donc 88 années d'amour désintéressé pour les autres, de petits mickey tracés partout, de calembours franchement affligeants (aux dires de ses enfants), de mauvaise foi hilarante, 13032 lectures de Libé, 15 Almanachs Vermot livrés, et une dernière page à finir.

Naissance à Clichy en 1929.Études précaires (très)pour cause de guerre, et différents petits boulots( coiffeur-empoyé de bureau-vendeur-etc)  Dix ans comme fantaisiste-comique dans différentes troupes (concert Mayol-théatre de Lausanne-Troupe Mazauric- Nouvelle Éve...) dessinateur humoriste dans la Presse Française et étrangère-et pendant 18 ans rédacteur en chef de l'Almanach Vermot, avant de laisser le crayon et l'encre de chine pour le pinceau et la peinture à l'huile( car c'est plus difficile que la peinture à l'eau...)
Marié à Suzie depuis 1973, deux garçons, Arnaud et Marc-Henri,4 petits enfants mais plus de chien. Élève de Carole Aubert, et de Pascale Lenglet-membre de l'association des Arts de Castelmaurou.

- Louis Vuitton : Sort des Beaux-Arts de Lyon en 1954. Publicités et maquettes, pilier des festivals.

- Milos : Il s'appelait Emile Demaret et aurait eu 100ans au mois de juin cette année. Il a véculongtemps à Bordeaux avant de partir vivre près de sa fille en Auvergne, il est décédé à Clermont Ferrand.

- Poursuite des rencontres sur les "Etats Généraux du dessin de presse" lancés en 2017. Tenue des premiers Etats Généraux du Dessin de Presse le mercredi 3 octobre 2018, à l’UNESCO, à Paris, entre les deux week-ends du Festival International du dessin de Presse de Saint-Just-le-Martel.

Ces États Généraux se dérouleront durant une journée entière, sous forme de deux sessions de travail, permettant la production de recommandations présentant le Dessin de Presse comme un outil actif d’amélioration de la société, à destination des organisations, institutions et gouvernements signataires des Objectifs de Développement Durables 2030 (ODD2030).

Et aussi

CONCOURS DESSINATEURS AMATEURS
Réaliser un dessin d'humour format A4 illustrant le thème : "Plus belle ma planète !"
Ouvert aux 3/5 ans - 6/8 ans - 9/11 ans - 12/16 ans et adultes. Adresser les dessins avant le 28 février 2019 au Centre International de la Caricature, du Dessin de Presse et d'Humour - 7 route du château d'eau - 87590 Saint-Just-le-Martel - 05 55 09 26 70 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.